Editorial du président ....

La Société Française de Psychologie a été créée en 1901 sous le patronage d’illustres savants, philosophes et hommes politiques du début du XXème siècle. Initialement dédiées au soutien et à la promotion de la recherche scientifique, la SFP a su évoluer et s’ouvrir progressivement à tous les champs de la psychologie et à intégrer la pratique de la psychologie comme l’un de ses domaines d’intérêt majeurs. Notre société est donc forte de son histoire mais elle gardera son rôle et sa place comme acteur de la vie scientifique de notre discipline à la condition de savoir s’adapter à un monde en perpétuels changements.

La conception de ce nouveau site s’inscrit dans cette démarche d’évolution perpétuelle. Comme dans le précédent site, vous retrouverez l’actualité de la SFP et celle de notre discipline, des informations générales sur notre société ainsi qu’une présentation des différentes organisations associées à la SFP.

Le nouveau site a été pensé pour s’enrichir de nouveaux contenus d’informations dédiés aux psychologues, praticiens et chercheurs, mais aussi à toute personne souhaitant découvrir notre discipline, à la fois au niveau national et international.

Je suis donc très heureux de pouvoir vous inviter à parcourir notre nouveau site où vous pourrez notamment découvrir, ou re-découvrir, notre histoire, et celle de la psychologie, et toutes les manifestations organisées ou soutenues par la SFP. Notre société participe également activement à la vie de notre discipline. Notre site vous permettra également de suivre ainsi l’actualité de notre discipline et les actions menées par la SFP.

Au nom de la SFP, j’espére que vous apprécierez la nouvelle présentation de notre site et ses nouvelles rubriques.

Raphaël TROUILLET
Président de la SFP

Lire la suite


ICPS Paris 2019 !!

Only 24 hours left to submit your poster to present at ICPS in Paris, France 7-9 March 2019, organized by the Association for Psychological Science.
https://www.psychologicalscience.org/conventions/icps2019/submissions

Lire la suite


HOMINIS 2018 VIII Intercontinental Convention of Psychology

La Société Cubaine de Psychologie organise l’édition 2018 de sa convention de psychologie "Hominis 2018" sous le patronage de la Société Française de Psychologie. En accord avec les principes de la psychologie cubaine, cette édition apportera une vision contemporaine de la psychologie insérée dans les dynamiques du projet social ; qu’il s’agisse de ses réalisations, perspectives et questions encore en suspens. Cette convention permettra d’aborder ces thèmes en favorisant des échanges entre des psychologues venant du monde entier.
Le programme complet de cette édition 2018 est téléchargeable ici

Lire la suite


Les conférences invités du 59ème congrès SFP

La 59ème édition du congrès SFP à Reims vient de se terminer. Cette édition fut une grande réussite et elle confirme l’augmentation de sa fréquentation d’année en année. Merci à toutes celles et ceux qui ont rendu cet évènement possible.
Cette édition fut l’occasion de conférences invitées remarquables de la part de conférenciers internationaux de grande qualité. Vous pouvez revivre ces moments forts du 59ème congrès SFP en cliquant sur les liens ci-dessous (cliquer sur "Lire la suite"). Un grand merci à l’équipe de Reims qui a rendu cela possible.
La 60ème édition du congrès SFP se déroulera en 2020 à Poitiers !
Olivier Klein
"L’objet sexuel : Métaphore ou réalité perceptive"
https://mediacenter.univ-reims.fr/videos/?video=MEDIA180907134449572
Serban Ionescu
"La métaphore du renard et du hérisson : plaidoyer pour une psychopathologie intégrative-holistique"
https://mediacenter.univ-reims.fr/videos/?video=MEDIA180907133007155
Axel Cleeremans
"Conscience, apprentissage et plasticité cérébrale"
https://mediacenter.univ-reims.fr/videos/?video=MEDIA180906113944858
Gabriella Airenti
“Humor in communication : A developmental perspective” (...)

Lire la suite


Exposition LA MESURE DE LA VIE MENTALE

LA MESURE DE LA VIE MENTALE & les Premiers Instruments Emblématiques de la Psychologie de Laboratoire, une exposition au Musée d’Histoire de la Médecine, 12 rue de l’École de Médecine - 75006 Paris.

Lire la suite


L’avenir des CIOs en France

De récentes annonces du Minsitère de l’Education Nationale (MEN) semblent remettre en question l’existence du réseau des Centres d’Information et d’Orientation. Or, ces structures représentent le seul service public de proximité, dédié aux conseils sur la scolarité, lesformations et l’orientation de l’Education nationale, ouvert à toutes et tous, indépendant des établissements scolaires. Le projet du MEN remet alors cause l’exercice des missions que remplissent les psychologues de l’Education nationale du second degré, auprès des élèves, au sein des CIO.
Face à cet enjeu, les organisations de psychologues et de psychologie se mobilisent en interpellant le MEN sur les conséquences délétères de ceprojet sur les usagers des CIOs ainsi que sur l’exercice même de la profession de psychologue auprès des publics consultant les CIOs.
Vous pouvez consulter le courrier envoyé au MEN en en cliquant sur "lire la suite" puis en cliquant ici

Lire la suite


Les questionnaires psychopathologiques : sont-ils des outils d’évaluation à risques dans la recherche sur l’être humain ?

Si l’ensemble des acteurs de la recherche scientifique et de la santé s’accordent pour reconnaître l’importance de fonder toute décision sur des arguments scientifiques, il est étonnant de constater que le "bon sens" puisse encore être utilisé à ces fins sans recherche préalables de preuves scientifiques.
Tel est aujourd’hui le cas des questionnaires en psychopathologie : devons-nous les considérer comme des outils à risque pour la santé et le bien-être des personnes qui y répondent ? Par exemple, lorsque nous demandons à des personnes de répondre à des questions portant sur les idées suicidaire ou des contenus de pensées anxiogènes, le bon sens pourrait nous dire que le fait de lire et répondre à ce type de questions pourrait affecter l’humeur des répondants. Mais, sur quelles preuves s’appuie cette affirmation ? A l’heure où des changements importants se sont produits, en France, concernant la législation portant sur l’éthique de la recherche impliquant l’être humain, comment pouvons-nous envisager l’avenir des recherches impliquant l’usage des questionnaires en psychopathologie ? Devons-nous considérer ces recherches comme représentant des risques plus importants que celles qui emploieraient des questionnaires "moins à risques" ? Finalement, doivent-elles être classées dans la catégorie des recherches à risques minimes ?
Afin d’aborder ces questions, la Société Française de Psychologie a réalisé une revue de la littérature internationale portant sur l’impact psychologique de l’administration de (...)

Lire la suite


Voir toutes les actualités