Éditorial du président

Promouvoir et défendre la psychologie !

Le 6 septembre 2018, lors de son assemblée générale, la SFP a renouvelé ses instances. Un nouveau président, René Clarisse, Maître de conférences à l’Université de Tours, une nouvelle secrétaire générale, Catherine Remermier, Psychologue de l’Éducation nationale, ont été élus et l’assemblée générale a renouvelé sa confiance à Suzanne Guillard comme Trésorière de la SFP. Les représentants des Départements de la Recherche en Psychologie (DRP), applications et interventions en psychologie (DAIP) et organisations associées (DOA) ont également été élus. Les 5 vices-présidents chargés des publications, des relations internationales et de la Francophonie, de l’éthique et de la déontologie et de la formation ont eux-mêmes été élus pour un nouveau mandat lors du Conseil d’Administration du 10 novembre dernier. Consultez la liste des élus et le nouvel organigramme !
La SFP, comme elle l’a toujours été au cours de son histoire, continuera à défendre l’unité de la discipline et s’attachera à rassembler les psychologues de toutes les spécialités, à préserver l’originalité de notre société savante qui réunit les chercheurs, les praticiens et les organisations professionnelles qui les représentent.
Le nouveau bureau entend poursuivre la voie ouverte par la précédente mandature et tenir la place de la SFP dans tous les chantiers présents et à venir : la formation des psychologues et l’hypothèse d’une 6ème année de formation, l’attachement à l’unicité du titre de psychologue, l’inscription des parcours en psychologie dans les universités, l’éthique et la déontologie de la discipline en recherche comme dans son exercice.
La promotion de la psychologie scientifique dans sa diversité appelle échanges et collaborations avec d’autres organisations de psychologues qu’elles soient nationales ou internationales, la SFP sera aussi à ce rendez-vous.
La vie de la SFP passe par des manifestations scientifiques. La préparation de notre prochain congrès annuel est déjà à l’ordre du jour et bien engagée avec l’équipe de Poitiers. L’organisation de journées d’études sur des thèmes susceptibles d’intéresser les psychologues des divers champs d’exercice est elle-même en cours. Deux journées sont prévues pour l’année 2019 et notre site s’en fera très prochainement l’écho.
Notre positionnement et notre visibilité, c’est aussi le choix de faire vivre deux revues de qualité, reconnues dans la communauté scientifique autant que praticienne, à l’image de ce que nous sommes. Un projet de développement d’une nouvelle revue en psychométrie est à l’étude faisant le pari de la nécessité de disposer d’une publication scientifique sur les outils de mesure en psychologie dans la langue des auteurs, spécialement dans l’espace européen.
C’est dans cet esprit que la nouvelle équipe entend poursuivre et développer ses activités et initiatives afin de renforcer l’attractivité de la SFP, sa légitimité et son rayonnement.
A l’heure où nous publions cet éditorial, les vœux sont attendus, aussi, nous vous souhaitons à toutes et à tous et nous souhaitons à la SFP, une année 2019, pleine de projets et de réalisations.

René CLARISSE
Président de la Société Française de Psychologie

Lire la suite


Congrès SFP 2019 : Poitiers !

Le prochain congrès de la Société Française de Psychologie se tiendra à Poitiers les 4, 5 et 6 septembre 2019.
La Société Française de Psychologie s’est associée au laboratoire CeRCA (UMR 7295) et à l’équipe CAPS de l’EA 4050 pour cette grande occasion.
Le thème de cette année est "Apprentissages, Vulnérabilités, Préventions" : il a pour objectif de présenter un large éventail des domaines de la psychologie, de la recherche fondamentale aux applications pratiques.
Ce thème permet de regrouper de multiples acteurs e la psychologie, notamment les chercheurs et les professionnels issus des différents champs de la discipline, mais également les étudiants.
Outre les communications orales et affichées et des symposiums, plusieurs tables rondes seront organisées pour discuter des problèmes actuels dans une approche pluri-disciplinaire.
Les praticiens pourront présenter leurs travaux et réflexions lors d’une demi-journée réservée. Ce sera l’occasion de partager et de débattre à propos des problèmes actuels sur lesquels ils interviennent. L’objectif de cette demie-journée sera également de favoriser les échanges entre chercheurs, praticiens et partenaires territoriaux.
Vous pouvez consulter ou télécharger le programme du congrès en cliquant ici
POUR VOUS INSCRIRE ET RÉGLER VOTRE INSCRIPTION, nous vous communiquerons prochainement un lien sur cette (...)

Lire la suite


Claude Flament (1930-2019), un « découvreur » infatigable.

Évoquer Claude Flament est une tâche extrêmement difficile tant la densité de son parcours et de son œuvre prédomine lorsqu’on pense à lui. Un parcours qui débute dans le laboratoire de Psychologie Expérimentale et Comparée de Paul Fraisse au tout début des années 50. Claude Flament y développe une orientation expérimentale très marquée et un goût d’emblée affirmé pour la psychologie sociale expérimentale et la modélisation théorique et statistique. Il part ensuite pour Aix-en-Provence où il fonde, en 1967, le laboratoire de psychologie sociale dont il sera le directeur jusqu’en 1983. Il y dirigera en autres les thèses de Jean-Paul Codol, de Jean-Claude Abric et la thèse d’Etat de Michel-Louis Rouquette. Membre co-fondateur de l’Association Européenne de Psychologie Sociale Expérimentale qu’il préside de 1972 à 1975, Claude Flament a fait partie de ces pionniers de la psychologie sociale européenne aux côtés d’illustres noms de notre discipline tels que S. Moscovici, H. Tajfel, J.M. Nuttin, W. Doise, M. Mulder ou G. Jahoda. Il sera d’une grande influence concernant l’utilisation des modèles mathématiques, à propos desquels il présentera ses travaux lors de la première conférence de l’EAESP à Sorrento en 1963. Il organisera le 5ème meeting de l’association à Aix-en-Provence en 1967. Sa carrière à Aix (1961-2015) sera profondément marquée par son investissement dans ce qu’on appellera par la suite la théorie du noyau central. Il créera et développera avec J.-C. Abric l’approche structurale des représentations sociales. (...)

Lire la suite


Evaluations nationales en français et mathématiques des élèves entrant en CP : quels apports de la psychologie scientifique ?

Pour la Société Française de Psychologie et l’Association de Psychologues de l’Education Nationale, 2nd degré et supérieur
Document réalisé par Virginie LECLERCQ, PhD, Maître de Conférences en Psychologie cognitive, Université Paul-Valéry Montpellier 3 Stéphanie BELLOCCHI, PhD, Maître de Conférences en Psychologie du développement, Université Paul-Valéry Montpellier 3
1. Présentation et objectifs généraux de ce travail
Le ministère de l’Education Nationale a engagé une procédure d’évaluation portant sur les niveaux en français et mathématiques des élèves entrant en classe de CP. La mise en œuvre de ce dispositif a généré de nombreuses réactions de la part des enseignants et des organisations syndicales. Cette évaluation a fait l’objet de nombreux articles dans les médias et il a été finalement décidé d’assouplir les consignes du dispositif et d’envisager un nouveau dispositif dans un délai d’un an. Si les épreuves incluses dans le dispositif portent sur des acquis en français et mathématiques, de nombreuses critiques ont porté sur la cohérence des contenus de l’évaluation avec les programmes de maternelle et sur l’utilité des résultats obtenus, autrement dit, sur la validité des mesures fournies par les tests soumis aux enfants. Dans une perspective d’évolution du dispositif existant, l’identification des facteurs pouvant affecter la validité des résultats aux tests, ainsi que des solutions possibles pour y remédier, constituent un enjeu important. La psychologie, en tant que discipline scientifique, a travaillé de longue (...)

Lire la suite


Appel à projets bourse mobilité SFP 2019

En tant que société savante la Société Française de Psychologie (SFP) souhaite contribuer au développement de la recherche scientifique en offrant tous les ans une bourse de mobilité d’un montant de 3000 euros à un.e doctorant.e qui en fait la demande. Cette bourse, ouverte aux candidat.e.s dont le laboratoire est adhérent à la SFP, sera destinée au financement d’un séjour dans un laboratoire afin d’effectuer un stage ou une recherche dans le cadre de la thèse. Les projets dans un laboratoire francophone seront privilégiés.
Le dossier de candidature comprendra le CV du candidat.e, un résumé du projet de thèse, et développera l’apport de la mobilité pour le projet de thèse et/ou pour un projet de post-doctorat. L’évaluation du dossier sera faite par le département Recherche de la Société Française de Psychologie.
Les candidatures sont à adresser à Xavier Corveleyn (xavier.corveleyn@unice.fr) en indiquant dans l’objet « bourse mobilité SFP 2019 » au plus tard le 03 septembre 2019. Les résultats seront diffusés début novembre 2019, pour permettre une mobilité durant l’année 2020.

Lire la suite


Bourse SFP 2018

La Société Française de Psychologie a le plaisir de vous annoncer qu’elle a attribué sa bourse d’aide à la mobilité (3000.00€) 2018 à Laura Déléant (Laboratoire PerSEUs, UFR Sciences Sociales, Metz) pour son travail de thèse intitulée “Evaluation Ergonomique des systèmes persuasifs . Contribution méthodologique”. Ce travail et réalisé sous la direction de Christian Bastien (Université de Lorraine, Metz) et Valérie Fointant (Université Aix-Marseille, Marseille). L’appel à candidatures pour l’année 2019 sera prochainement proposé aux laboratoires adhérents à la SFP (http://www.sfpsy.org/spip.php?rubrique166)

Lire la suite


Organigramme de la SFP (2018-2022)

CONSEIL D’ADMINISTRATION 2018 - 2022
Président de la S.F.P : René Clarisse
Past-Président : Raphaël Trouillet
Secrétaire Général : Catherine Remermier
Trésorière : Suzanne Guillard
Composition du Bureau exécutif :
René Clarisse, Raphaël Trouillet, Catherine Remermier, Suzanne Guillard, Laurent Chazelas, Lionel Brunel, Sylvie Amici.
Vice-Présidence chargée des Relations Internationales et de la Francophonie :
Bruno Quintard et Raphaël Trouillet
Vice-Présidente chargée des publications : Kamel Gana
Vice-Président chargé de l’Éthique et de la Déontologie : Richard Redondo
Vice-Présidente chargée de la Formation : Nicole Marut
Rédactrice en chef de la Revue Psychologie Française : Aline Chevalier
Rédactrice en chef de la Revue Pratiques Psychologiques : Laurent Auzoult
Chargée de Communication et webmaster : Isabelle Saillot
Responsable du Département des Applications et Interventions : Laurent Chazelas
Membres du DAIP :
Antoine Molleron
Nicole Marut
Jean-Louis Bernard
L. Deryem
N. Delahaye
Responsable du Département Recherche : Lionel Brunel
Membres du DR :
Vincent Bréjard
Xavier Corveleyn
Émilie Boujut
Noëlle Lidvan
Guillaume Vallet
Barbara Bonnefoy
Responsable du Département des Organisations associées : Sylvie Amici (APSYEN)
Organisations membres du DOA :
Association des Conseillers d’orientation-Psychologues de France
Association Française et francophone de Psychologie Positive
Association Française des Psychologues de l’Education nationale 1er (...)

Lire la suite


Voir toutes les actualités