Éditorial du président


Cher.e.s adhérent.e.s,
Cher.e.s collègues,

Depuis plus d’un siècle, la Société Française de Psychologie reste particulièrement active dans l’accompagnement des évolutions de notre discipline qu’il s’agisse de la recherche en psychologie et sa dimension éthique ou de la pratique de la psychologie et sa dimension déontologique. L’actualité de la SFP nous renvoie ainsi à ses missions fondatrices de notre société savante.
« Déontologie des psychologues : l’union fera la force » c’est sous ce titre que le Cerédépsy auquel participe activement la SFP, signe un article dans le dernier numéro du Journal des Psychologues. L’enjeu : aboutir l’écriture d’un code de déontologie unique qui fédère l’ensemble de la profession. Les 21 organisations (associations et syndicats) qui composent actuellement le Cerédépsy appellent ici psychologues praticiens, enseignants chercheurs, étudiants en psychologie à s’associer à cette démarche. Pour la SFP, c’est une étape essentielle qui est engagée car elle ambitionne pour la psychologie de définir les droits et devoirs qui s’imposent à chacun et participe pleinement à sa reconnaissance.
Parmi les questions d’actualité, en cette nouvelle période de recrutement académique, rappelons que les statistiques du Ministère de l’Enseignement Supérieur établies sur cinq ans montrent une tendance au recrutement en local (35% des MCU et 65% des PU) et soulignent la nécessité de veiller sur l’équité des évolutions de carrières des hommes et des femmes. Depuis 2018, un Observatoire du Recrutement Académique en Psychologie (ORAP) a été créé avec le soutien de la SFP et de l’AEPU. Dans un communiqué récent, l’ORAP s’est adressé aux membres des Comités de sélection, aux Présidents d’Université et aux candidats pour que chacun soit en veille sur le respect de « bonnes pratiques ».
Parce que la SFP se donne aussi pour mission d’accompagner les doctorants qualifiés dans la campagne de recrutement des Maîtres de conférences, le 5 avril dernier s’est tenue à l’Université de Tours une journée de préparation aux auditions. Cette journée, coordonnée par le département recherche de la SFP, renouvelle avec succès un rendez-vous pris depuis plusieurs années. L’objectif est de soutenir chacun dans la valorisation de son parcours, sa mobilité et la prise en compte des attentes des jurys.
Notre actualité, c’est aussi le 60ème congrès de la Société Française de Psychologie qui se tiendra les 4, 5 et 6 septembre 2019 à l’Université de Poitiers. Sous l’intitulé « Apprentissages, vulnérabilités, préventions », un grand nombre de sous disciplines qui sont autant de rendez-vous entre praticiens et chercheurs permettront une nouvelle fois de faire une double démonstration : notre capacité à produire de la diversité dans des travaux rigoureux et innovants et notre capacité à affirmer sans ambiguïté l’unicité de notre discipline.

René CLARISSE
Président de la Société Française de Psychologie