Pratique et praticiens


Si la SFP est historiquement une société savante regroupant des savants étudiant des phénéomènes mentaux avec une méthode scientifique, la société définit ses buts en 1961 : "réunir les psychologues dans le but de favoriser l’étude et la résolution des problèmes théoriques et pratiques que posent les progrès de cette science et ses applications". Dés lors, le souci des "applications" va guider le développement de la société. Trente ans plus tard, de nouveaux statuts sont adoptés et réorganisent la SFP en départements (1991). Le Département des Appications et Interventions en Psychologie (DAIP) est alors créé, et la revue Pratiques Psychologiques traitera plus spécifiquement des problématiques liées à la pratique de la psychologie.
Cette création du DAIP souligne la volonté de la SFP de promouvoir les liens entre pratique et recherche en psychologie et ainsi défendre la psychologie scientifique comme point commun de tout psychologue, chercheur ou praticien. De même, la SFP souligne ainsi que les progrès de notre discipline nécessitent ces échanges continus entre pratique de la psychologie et recherche en psychologie.