Commission évaluation



Le développement d’outils d’évaluation, propres à la psychologie, a constitué une condition nécessaire à l’avènement d’une psychologie scientifique. L’utilisation des tests a ainsi permis à la psychologie d’échapper « au reproche de n’être qu’une discipline contemplative,(...) d’acquérir la considération non-seulement des milieux scientifiques (...) mais encore des milieux pédagogiques, militaires, industriels » (Pichot 1981).

La question de la mesure, et des tests en psychologie, occupe une place centrale de l’histoire de la SFP (voir Parot, 2000), laquelle continue aujourd’hui à mener un travail portant, à la fois, sur la place de l’évaluation dans la pratique de la psychologie et sur la réflexion sur la pratique de l’évaluation entant que telle.

Vous trouverez dans cette rubrique les publications et travaux menés par la SFP sur l’évaluation en psychologie et sa pratique.

Parot, F. (2000). Cent ans de société de psychologie en France. Psychologie Française, 45(1), 3-11.