Le CNFPS et L’IUPsyS


Présence Internationale de la Psychologie Française :
Comité National Français de Psychologie Scientifique (CNFPS)

Le texte qui suit a été préparé par le CNFPS avec l’intention de fournir au lecteur une description des mécanismes institutionnels par lesquels la psychologie française se rend présente, visible, interactive, sur la scène internationale.

Cette présence, cette visibilité, cette interactivité ne s’expriment pas seulement sous des formes institutionnelles. Elles relèvent de l’initiative propre de chaque psychologue français, chercheur, enseignant-chercheur, praticien, lorsque celui-ci s’engage dans des collaborations internationales, lorsqu’il participe à des réseaux internationaux académiques ou de recherche, lorsqu’il diffuse les résultats de ses travaux dans des congrès internationaux ou sous la forme d’articles dans des revues d’audience internationale.

Au-delà de ces initiatives individuelles, éventuellement appuyées par des organismes académiques ou des agences de moyens, il existe des structures qui ont pour fonction de favoriser ou d’accueillir de telles interactions scientifiques et de permettre à la psychologie française de se faire connaître et de participer au concert international.

1. L’Académie des Sciences et le Comité Français des Unions Scientifiques Internationales (COFUSI)

La plupart des pays du monde possèdent en leur sein des organisations représentatives des différentes disciplines scientifiques. Chacune de ces organisations a vocation à "parler" au nom de la discipline qu’elle représente, telle que celle-ci est pratiquée dans le pays concerné.

En France, c’est sous l’égide de l’Académie des Sciences que sont regroupées les organisations scientifiques (ou "sociétés savantes") représentatives des différentes disciplines. Chacune d’elles est identifiée et "reconnue" par l’Académie des Sciences comme l’interlocuteur pour la discipline en question. L’Académie suit l’activité de ces organisations nationales et veille à ce qu’elles assurent une représentation satisfaisante de la science française dans les structures internationales où elles interviennent, en particulier lorsqu’elles sont appelées à prendre des fonctions d’organisation ou de gouvernance.

Il existe en France, à la date d’aujourd’hui, 21 Comités Nationaux Français (CNF), qui représentent toutes les disciplines illustrées par la science française : astronomie, géographie, mathématiques, physique, chimie, sciences physiologiques, neurosciences, etc. La psychologie scientifique est représentée par un CNF propre à cette discipline. Il existe aussi un CNF dévolu à l’histoire et à la philosophie des sciences.

Chaque CNF est membre d’une structure internationale qui lui est surordonnée, en l’occurrence une Union Scientifique Internationale (USI), qui regroupe les représentants de tous les pays d’une discipline donnée.

Les CNF sont regroupés au sein d’une organisation de nature associative, le Comité Français des Unions Scientifiques Internationales (COFUSI), lui-même placé sous la tutelle de l’Académie des Sciences. Le COFUSI est l’organe qui valide la représentativité de chacun des CNF et distribue à ceux-ci les moyens provenant du Ministère de la Recherche (via l’Académie des Sciences). Pour l’essentiel, ces moyens sont destinés à couvrir la cotisation des CNF à leurs USI respectives.

Site du COFUSI : http://syrte.obspm.fr/cofusi/

L’existence de ce mode d’organisation institutionnelle n’exclut pas que des associations scientifiques nationales puissent se regrouper au sein de structures internationales et participer à des initiatives distinctes de celles qui sont coordonnées par le COFUSI. La particularité des activités couvertes par le COFUSI est de faire bénéficier ses membres d’une validation émanant de l’Académie des Sciences. En outre, le COFUSI assure, à l’intention des CNF, un relais pour la rediffusion des informations et des programmes émanant des organisations internationales. Enfin, sous l’égide du COFUSI, les CNF sont incités à coopérer en vue de mettre en place des initiatives scientifiques conjointes.

2. Le Comité National Français de Psychologie Scientifique (CNFPS)

Le Comité National Français de Psychologie Scientifique (CNFPS) est l’organisme qui assure la représentation de la psychologie au sein du COFUSI et, à travers ce dernier, auprès de l’Académie des Sciences.

Au niveau international de la discipline, le CNFPS constitue le "membre national" de l’International Union of Psychological Science (IUPsyS). Il est la "voix de la France" auprès de cette structure internationale.

Le CNFPS compte aujourd’hui 25 membres. Ce sont des chercheurs ou enseignants-chercheurs reconnus pour leur contribution à la recherche et pour leur engagement dans la visibilité internationale de la psychologie française. Ils représentent la diversité des sous-disciplines de la psychologie. Le comité inclut également les chercheurs ou enseignants-chercheurs ayant une charge de représentation de la communauté scientifique française au sein des organisations internationales de psychologie. Le CNFPS inclut également des membres de l’Académie des Sciences qui suivent les travaux du comité et sont en position de se porter garants de la qualité des activités nationales et internationales du comité. Au sein du CNFPS sont également présents des représentants de deux organisations contributrices représentatives de la psychologie française, la Société Française de Psychologie (SFP) et la Fédération Française des Psychologues et de Psychologie (FFPP). Les structures propres de ces deux organisations, notamment leurs congrès, permettent l’ancrage des activités scientifiques développées par le CNFPS, le cas échéant sous forme de collaborations interdisciplinaires (par exemple, en association avec d’autres CNF).

Site de la SFP : http://www.sfpsy.org

Site de la FFPP : http://www.psychologues-psychologie.net

Le fonctionnement du CNFPS, comme association régie par la loi de 1901, est défini par des statuts adoptés le 12 novembre 2014. Le CNFPS est administré par un bureau de sept membres. Depuis sa création, le CNFPS a eu pour présidents M. Carlier (2002-2004), J. Vauclair (2004-2008) et M. Denis (2008-2016).

Le CNFPS entretient des relations avec d’autres organisations de psychologie. Notamment, un accord de coopération a été signé en 2014 avec l’American Psychological Association (APA).

Site de l’APA : http://www.apa.org

Avec le soutien du COFUSI, le CNFPS a organisé en France plusieurs réunions scientifiques interdisciplinaires.

En association avec le CNF d’Histoire et de Philosophie des Sciences, un symposium organisé par J. Vauclair dans le cadre du Congrès de la SFP a donné lieu à la publication d’un numéro spécial de Psychologie Française (2007), sous le titre "Contributions de l’épistémologie, de la philosophie des sciences et de la psychologie aux sciences cognitives".

En 2013, toujours avec le CNF d’Histoire et de Philosophie des Sciences, un symposium international a été organisé par Y. Coello sur le thème : "Vision, action and concepts : Behavioural and neural basis of embodied perception and cognition". Le symposium a donné lieu à la publication de deux volumes, sous le titre Foundations of Embodied Cognition (Psychology Press, 2015). Volume 1 : Perceptual and Emotional Embodiment (éditeurs : Y. Coello et M. H. Fischer). Volume 2 : Conceptual and Interactive Embodiment (éditeurs : M. H. Fischer et Y. Coello).

En 2015, le Congrès de la SFP a accueilli un symposium conjoint du CNFPS et du CNF des Neurosciences, sur le thème : "Langage : Regards croisés de la psychologie et des neurosciences".

3. L’International Union of Psychological Science (IUPsyS)

L’International Union of Psychological Science (IUPsyS) est l’organisation internationale au sein de laquelle sont regroupées les organisations nationales de psychologie, chacune de ces dernières ayant le statut de "membre national".

L’UIPsyS a été créée formellement en 1951, la France en ayant été l’un des membres fondateurs. Bien en amont de cette création, des représentants de la psychologie internationale ont organisé, dès 1889 à Paris, des rencontres scientifiques régulières, qui se tiennent depuis 1972 avec une périodicité quadriennale.

Site de l’IUPsyS : http://www.iupsys.net

A la date d’aujourd’hui, l’IUPsyS compte 86 "membres nationaux". L’Union se présente ainsi comme l’expression internationale de la psychologie. L’article 5 de ses statuts décrit sa mission, qui est d’assurer "le développement, la représentation et l’avancement de la psychologie comme science fondamentale et appliquée au plan national, régional et international".

A cet effet, l’Union développe un ensemble d’activités qui lui sont propres (notamment, l’organisation du Congrès International de Psychologie tous les quatre ans et la publication de l’International Journal of Psychology), mais aussi des activités impliquant une collaboration avec des organisations apparentées, comme l’International Association of Applied Psychology (IAAP) et l’International Association for Cross-Cultural Psychology (IACCP).

Site de l’IAAP : http://iaapsy.org

Site de l’IACCP : http://www.iaccp.org

L’Union assure aussi la présence de la psychologie et apporte la contribution de son expertise auprès de plusieurs organisations internationales. Elle est accréditée auprès de l’Organisation des Nations Unies (ONU) à travers deux de ses structures : le Conseil Economique et Social (ECOSOC) et le Département de l’Information (DPI).

Site de l’ONU : http://www.un.org/fr/index.html

Elle est également accréditée auprès de l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS), avec laquelle elle a Å“uvré notamment à la révision de la dernière version de l’International Classification of Diseases (ICD-10), pour la partie concernant les troubles mentaux. Le CNFPS, avec la SFP et la FFPP, a activement participé à cette opération, dont le compte rendu a été publié dans l’International Journal of Psychology en 2013.

Site de l’OMS : http://www.who.int/fr/

Enfin, l’IUPsyS est membre de deux organisations internationales à vocation de représentation scientifique. La principale est l’International Council for Science (ICSU), qui regroupe 31 USI et 122 membres nationaux (Académies des Sciences ou organes équivalents des différents pays représentés). L’ICSU est une organisation non gouvernementale qui porte la voix de la communauté scientifique internationale à l’ensemble de la société, et plus spécialement à l’intention des décideurs en charge des grandes questions sociétales à la résolution dequelles la science est appelée à apporter son expertise.

L’IUPsyS est également membre d’une organisation internationale plus spécifiquement consacrée aux sciences sociales, l’International Social Science Council (ISSC)

Site de l’ICSU : http://www.icsu.org

Site de l’ISSC : http://www.worldsocialscience.org

Il est à noter que ces deux organisations, ICSU et ISSC, sont en train de se rapprocher, avec le projet de se réunir, afin de permettre à la science internationale de s’exprimer d’une seule et même voix.

Le CNFPS, comme chaque membre national de l’IUPsyS, est en position d’apporter sa contribution aux activités de l’Union : participation à la gouvernance de celle-ci à travers un Comité Exécutif élu tous les quatre ans ; proposition de projets internationaux ; participation à l’organisation des congrès internationaux ; proposition de conférences invitées et de symposiums dans ces congrès ; nomination de candidats aux différents prix décernés par l’Union (Major Advancement in Psychological Science Prize, Lifetime Career Award, Young Investigator Awards, Achievement Against the Odds Award) ; incitation des membres de la communauté psychologique française à participer à ces congrès et à publier dans l’International Journal of Psychology.

La France a joué un rôle important dans la gouvernance de l’IUPsyS. Trois Français ont exercé la fonction de Président : H. Piéron (à la création de l’Union, 1951-1954), P. Fraisse (1966-1969) et M. Denis (2000-2004). Ont également fait partie du Comité Exécutif à différentes époques de l’histoire de l’Union : H. Wallon, G. de Montmollin, P. Lemaire, P. Huguet.

4. L’International Test Commission (ITC)

Le CNFPS est le membre représentant la France au sein de l’International Test Commission (ITC). Cette organisation, qui comprend 20 membres nationaux, est en charge d’établir et de diffuser les lignes de conduite permettant de garantir la qualité, le contrôle et la bonne utilisation des tests. Elle organise des congrès internationaux (un tous les deux ans) et publie une revue, l’International Journal of Testing.

Site de l’ITC : https://www.intestcom.org

5. Autres organisations internationales

La communauté des psychologues français illustre son engagement vis-à-vis de nombreuses autres organisations internationales.

Au plan européen, la European Federation of Psychologists’ Association (EFPA) fédère les représentations de 34 pays européens. La psychologie française y est représentée à travers la FFPP.

Site de l’EFPA : http://www.efpa.eu

Il existe de nombreuses autres organisations internationales dans lesquelles les psychologues français sont engagés. Les organisations mentionnées ci-dessous sont ouvertes uniquement à des adhésions individuelles. De ce fait, le CNFPS n’y est pas représenté en tant que tel, mais il s’y trouve de fait présent à travers diverses formes de coopération. Outre l’IAAP, déjà mentionnée plus haut, mentionnons les organisations suivantes (dont la liste n’est pas limitative) :

- Association for Psychological Science (APS)
Site : http://www.psychologicalscience.org

- European Society for Cognitive Psychology (ESCOP)
Site : http://escop.eu

- International Society for the Study of Behavioural Development (ISSBD)
Site : http://www.issbd.org/ContentDisplay.aspx?src=home

- European Association of Developmental Psychology (EADP)
Site : http://www.eadp.info

6. Liste des membres du CNFPS à la date du 21/12/2015

Bureau : Michel Denis (Orsay), président ; Yann Coello (Lille), secrétaire général ; Bernadette Rogé (Toulouse), trésorière ; Olivier Houdé (Paris) ; Pascal Huguet (Clermont-Ferrand) ; Bruno Quintard (Bordeaux) ; Benoît Schneider (Nancy).

Représentants de l’Académie des Sciences : Claude Debru (Paris) ; Stanislas Dehaene (Saclay).

Membres : Monica Baciu (Grenoble) ; Jean-Yves Baudouin (Dijon) ; Jean-François Bonnefon (Toulouse) ; Catherine Bungener (Boulogne-Billancourt) ; Séverine Casalis (Lille) ; Sylvie Droit-Volet (Clermont-Ferrand) ; Francis Eustache (Caen) ; Eric Jamet (Rennes) ; Even Loarer (Paris) ; Christian Lorenzi (Paris) ; Serge Nicolas (Boulogne-Billancourt) ; Pascale Piolino (Boulogne-Billancourt) ; Arnaud Rey (Marseille) ; Christine Roland-Lévy (Reims) ; Sylviane Valdois (Grenoble) ; Jean-Louis Vercher (Marseille).

7. Contacts

Président du CNFPS : Yann Coello (yann.coello@univ-lille3.fr)
Secrétaire Général du CNFPS : Olivier Houdé (olivier.houde@parisdescartes.fr)
Président de la SFP : Raphaël Trouillet (raphael.trouillet@univ-montp3.fr)
Président de la FFPP : Benoît Schneider (benoit.schneider@univ-lorraine.fr)