EFPA


La Fédération Européenne des Associations de Psychologues (European Federation of Psychologists Associations).

En 1981 était créée l’EFPPA : European Federation of Professional Psychologists’ Associations. Son originalité par rapport aux organisations existantes à l’époque est qu’elle se situait comme une association professionnelle avant tout et non comme une société savante internationale.

L’EFPPA compte alors 13 membres (Allemagne de l’Ouest ; Autriche ; Belgique ; Danemark ; Finlande ; Islande ; Italie ; Luxembourg ; Norvège ; Pays Bas ; Pologne ; Royaume Uni ; Suisse). Ce sont essentiellement les pays germaniques qui sont à l’initiative de cette création, avec un grand objectif d’harmonisation, en particulier dans les études et la formation professionnelle. Parmi les principaux absents on note évidemment la France dont la multiplicité des organisations ne rend pas la compréhension facile aux représentants des autres pays, qui n’ont pas su qui contacter. Elle rentrera en 1984, après le Portugal et en même temps que l’Espagne, la Grèce et la Hongrie. Le représentant de la France est alors l’ANOP : Association Nationale des Organisations de Psychologues, créée peu de temps avant.

En 1990, l’EFPPA adopte des Optimal Standards for the Education and Training of Psychologists (Normes de référence pour l’éducation et la formation professionnelle des psychologues) un peu dans l’urgence, car le mur de Berlin vient de tomber et la formation de psychologues, inexistante dans les démocraties populaires, se développe très vite et de manière anarchique en Europe de l’Est. Cette référence contribue à donner à l’EFPPA sa stature internationale. Dans les années 90 et la première décennie de ce siècle, l’EFPA est devenue le partenaire de la commission européenne en matière de psychologie, et l’un des principaux partenaires sur les questions de crises et désastres ou de santé.

En 1997, l’EFPPA qui jusque-là n’avait pas de véritable siège achète des bureaux à Bruxelles et embauche un directeur, ce qui augmente considérablement son efficacité comme coordinateur de la profession, en particulier auprès de l’Union Européenne. En 1998, un groupe international lié à l’EFPPA lance le travail de réflexion sur ce qui deviendra le projet EuroPsy. En 2001, l’EFPPA devient l’EFPA, par l’abandon de la référence aux seuls professionnels, ce qui correspond mieux à ce qu’est sa représentativité réelle.

L’EFPA compte de nos jours 36 organisations membres et représente donc 36 pays dont tous ceux de l’union européenne. C’est ainsi plus de 300 000 psychologues européens qui sont représentés à l’EFPA, ce qui semble correspondre à plus de la moitié des psychologues dans le monde, une situation qui est toutefois en train de changer très vite car la profession se développe en particulier en Asie.

En 1999, l’EFPA s’installe dans de nouveaux locaux, qui lui permettent d’accueillir les réunions de ses organisations affiliées et de devenir ainsi le Centre de la Psychologie Européenne. L’EFPA comporte en effet 12 organisations associées qui sont des organisations européennes spécialisées dans un domaine d’application (le sport, l’aviation, le travail) ou un domaine de recherche (la psychologie du développement, la psychologie cognitive, la psychologie de la personnalité). Elle comporte également deux membres affiliés : l’EFPSA (Fédération Européenne des Associations d’Etudiants en Psychologie) et l’EFPTA (Fédération Européenne des Associations d’Enseignants en Psychologie). L’EFPA organise tous les deux ans le Congrès Européen de Psychologie. Elle édite depuis 2005 la revue European Psychologist. Elle est reconnue par l’UE comme ONG européenne.

En 2005, deux ans après la création de la FFPP, l’ANOP est dissoute et la FFPP la remplace comme représentant de la France à l’EFPA.

L’EFPA fonctionne beaucoup par groupes de travail. La France participe à plusieurs de ces groupes : Manual word wrap
- Board of Scientific Affairs : Jérôme Clerc. Manual word wrap
- Board of ethics : Anne Andronikov Manual word wrap
- Board of prevention and intervention : Anne Plantade Manual word wrap
- Board on Human Rights : Karine Teepe Manual word wrap
- Scientific Committee on Psychology in Education : Francine Corman Manual word wrap
- Scientific Committee on Traffic Psychology : Erik Declerk Manual word wrap
- Scientific Committee on Crisis and Disasters Psychology : Dominique Szepielak Manual word wrap
- Task Force on Sport Psychology : Michel NicolasAutomatic word wrap
Par ailleurs, deux Français ont été membres du Comité Exécutif de l’EFPA : Patrick Cohen (1993-2001) et Roger Lécuyer (2007-2011).